Lyon, Cheval Passion, Equitalyon, Bordeaux, Agricole, salon de l'agriculture, Bercy, Jumping, équitation">
Cheval Info, toutes les infos du cheval
Cheval Info, toutes les infos du cheval le journal des professionnels
le site internet de toutes les vraies infos sur le cheval

WWOOF ou le woofing (de l'anglais « World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un réseau mondial de fermes bio. Créé en Angleterre en 1971, il s'est étendu dans le monde entier. Des hôtes se proposent d'accueillir des WWOOFers pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire, leur quotidien et leurs activités avec la possibilité pour ces derniers de se voir offrir le gîte et le couvert.


Gilbert DE KEYSER



Cette pratique est parfois aussi appelée le Wwoofing ou Wwoofing, (source WWOOF France). Parfois subjectif, le Wwoofing est en fait porté par une association indépendante dans chaque pays où il a lieu (plus de 100 pays dans le monde).

Le WWOOF est un acronyme qui désignait à l'origine « Working Weekends on Organic Farms » (week-ends de travail dans des fermes biologiques). En automne 1971, Sue Coppard, une secrétaire travaillant à Londres, a voulu offrir la possibilité aux citadins de découvrir la campagne tout en soutenant l'agriculture biologique. Les premières expériences de WWOOF ont débuté sous la forme de week-ends d'essai pour des groupes de quatre personnes à la ferme biodynamique d'Emerson Collège dans le Sussex.

Quand le mouvement prit de l'ampleur et que les bénévoles commencèrent à travailler pour des plus longues périodes, le nom a changé vers « Willing Workers on Organic Farms » (travailleurs volontaires dans des fermes bios). Mais le nom posa alors problème du fait que le terme travailleur pouvait aussi désigner un travailleur rémunéré et que le droit du travail de certains pays peut être pointilleux sur la question. En 2000, le terme changea vers « World-Wide Opportunities on Organic Farms », ce qui se traduit en français par « opportunités dans des fermes bio du monde entier », quoique certaines organisations nationales aient choisi de garder l'ancienne dénomination. En France, cette pratique ne présente aucun lien de subordination ni d'échange d'argent simplement un échange de convivialité et de connaissances.

Les fermes (commerciales ou non lucratives) qui souhaitent devenir un hôte indiquent leurs coordonnées soit à leur organisation nationale (si elle existe), soit au WWOOF Indépendants (qui s'occupe des pays qui n'ont pas d'organisation nationale). Les informations sont alors collectées et publiées dans un carnet d'adresses (ou parfois sur un site web accessible uniquement aux membres). Les volontaires intéressés payent une faible cotisation annuelle pour recevoir une copie de ce carnet et une carte de membre. Ils peuvent alors contacter les fermiers directement pour s'arranger sur la durée du séjour et les formalités. La durée de séjour dans une ferme peut varier de quelques jours à plusieurs mois ou plus rarement quelques années.

. Les volontaires se recrutent parmi différentes catégories de Les volontaires du WWOOF, ou WWOOFers (euses) ne reçoivent aucune forme de paiement ni d'aide financière. Les hôtes doivent donner des occasions d'apprendre, de partager en échange d'une assistance de toute activité et discipline agricoles. Ils peuvent aussi offrir la nourriture et l'hébergement des personnes. Des étudiants aux ressources limitées l'utilisent parfois pour prendre des vacances. On y trouve aussi des personnes intéressées par l'agriculture bio (dont des étudiants en agronomie, de futurs agriculteurs, des agriculteurs traditionnels à la recherche de conversion), différentes techniques : agro écologie permaculture, agroforesterie, pastoralisme, attelage, débardage, cueillette, etc... ou le jardinage bio pour eux-mêmes. Certaines personnes sont à la recherche de voyages et de rapports humains sans rapports agricoles. Les principaux buts du Wwoofing sont : Permettre à chacun d'apprendre les techniques de l'agriculture biologique, Offrir aux citadins une expérience de vie et de fonctionnement des fermes, Expérimenter d'autres modes de vie sains, alternatifs, Avoir plus d'informations, comprendre le mouvement biologique et participer à son développement, Donner confiance pour se diriger vers un mode de vie auto-suffisant, Visiter la région où vous êtes et vous intégrer à la vie locale, Faire connaissance avec des personnes désireuses de partager leurs savoirs et leur quotidien.

Le rôle des organisations WWOOF est de mettre en contact les voyageurs avec des hôtes. Ils maintiennent un rôle de superviseurs et sont capables de jouer les médiateurs s'il arrive le moindre problème. Les hôtes s'engagent à offrir un accueil chaleureux et amical et partager leur expérience et leurs connaissances dans des méthodes d'agriculture ou d'élevage biologique.

Des valeurs morales : la confiance, la tolérance et la générosité. Les échanges entre l'hôte et le Woofer doivent se faire dans l'exclusion de tout lien de subordination. Ils se font dans le respect des valeurs morales. L'accueil gracieux, gîte et couvert offerts, n'est soumis à aucune promesse d'une quelconque contrepartie. Il n'y a qu'une seule condition, à savoir que le Woofer doit exprimer le souhait sincère de vouloir découvrir la vie et le travail de son hôte. Et pour cela, bien sûr, il doit être capable physiquement,  mentalement et intellectuellement de suivre l'hôte dans ses tâches quotidiennes.

En 2009, les pays ou états suivants ont leur propre organisation WWOOF ou VAB et publient leur propre carnet d'adresses. Les hôtes localisés dans d'autres pays publient leur liste dans le carnet des WWOOF Indépendants.

Les hôtes accueillent le voyageur comme un(e) ami(e), voire même comme quelqu'un de leur famille, c'est à dire qu'il est nourri et logé à la même enseigne. De leur côté, ils ont la possibilité de donner de leur temps et de participer aux différentes tâches sur la propriété, exploitation (jardin, potager, verger, fleurs, animaux...). Il n'y a cependant aucune obligation pour le Woofer d'effectuer telle ou telle tâche. Attention : aucune des personnes ne doit percevoir d'argent, le but de WWOOF est de s'enrichir en rapports humains, de découvrir et d'apprendre dans une ambiance « écolo » UNIQUEMENT.

Pour faire du Wwoofing en France, il faut être adhérent de l'association WWOOF France. Le but de l'association est de mettre en relation des personnes désireuses de découvrir et de participer au monde agricole biologique et écologique avec des fermiers, des professionnels de cet univers. Le livret WWOOF contient les détails complets des 1 300 hôtes (type d'exploitation, nombre de personnes, superficie, région...) qui travaillent de façon biologique.

Un Woofer ne doit en aucun cas "remplacer" un salarié, il n'a pas d'obligation de rentabilité, il n'y a pas de lien de subordination ! Si l'hote recherche de la "main d’œuvre" il doit s'adresser au Pôle Emploi de la ! La première adhésion annuelle à l'association est au prix de 35 €. Le renouvellement de l'adhésion annuelle est au prix de 30 €.

Association WWOOF France
La Beunaz
74500 SAINT PAU EN CHABLAIS
http://www.wwoof.fr/
hello@wwoof.fr

Alexandra, responsable des hôtes, alexandra@wwoof.fr
WWOOF France / Virginie Lopez - 9, allée des Pins - 33480 CASTELNAU DE MEDOC
virginie@wwoof.fr





Retour


Les archives
Courses
Equitation
Elevage
Uniforme
Santé
Art

Commerce
Service
Tourisme
Syndicat
Les assurances
Divers


Les Organismes
Syndicats
Ministères
Fédérations
Etablissements

Les Partenaires
terre-equestre.com
cheval-attitude.com
chevaletdroit.com
ghn.com.fr
laroutedusel.fr
snete.free.fr
galopro.com


La filière


Les interviews


Les métiers


Les dossiers


Les affaires


Les éditos


Page accueil



le monde du
cheval et de
l'information

La fédération
des randonneurs
équestres


Les chervaux
dumonde
Web TV

Les salons du
cheval


Les fiches
techniques


Les métiers
du cheval



Commission
paritaire des
établissemnts
equestre



Groupement
Hippique
national



Syndicat
national des
entreprises
de tourisme
equestre



Guide
Touristique
Equestre
 
 
 
 
L'info des
randonneurs équestres

Tous les salons,
concours et
spectacles équestres

 
     
  Le site : L'équipe du site Nous cont@cter      
tous droits réservés"chevalinfo.com" 2004