Agricole, salon de l'agriculture, Bercy, Jumping, équitation">
Cheval Info, toutes les infos du cheval
Cheval Info, toutes les infos du cheval le journal des professionnels
Présentation de Gilbert DE KEYSER

Sa carrière dans le monde équestre a débuté vers l’âge de 17 ans. Évidemment, on ne parle pas encore de professionnels, malgré le fait que ceux qui se lancent dans cette activité le fassent avec beaucoup de sérieux et de compétence. Les contraintes administratives ne sont pas encore aussi importantes qu’aujourd’hui, et la fédération équestre est embryonnaire : "pendant ce temps, on se marre, on s’éclate même, car en compagnie de mon frère et quelques amis on fait du cheval dans un « ranch » qui aujourd’hui existe sous le nom de centre équestre de Romainville à Pessac en Gironde".

Nous sommes amis avec le nouveau moniteur, Yvan COTT, qui est actuellement président départemental de la FFE de la Gironde. Il n’est pas question encore de tourisme équestre, et pourtant on fait du cheval autant en carrière qu’en extérieur " La vie m’amène à faire de la chasse à courre chez un certain Pierre DESSON dont la particularité est de ne jamais tuer les bêtes qu’il chasse, du saut d’obstacles chez un certain LAFORIE, de l’accompagnement de promenade à Andernos (en Gironde) et enfin pendant plus de 4 ans, chaque jour, de l’élevage extensif, en pleine nature, chez Jean Philippe MARIN (l’ais je assez remercié, lui et son père, de tout ce qu’ils m’ont appris ?). Il est un des plus gros éleveurs de Gironde et se trouve dans le Médoc".

Il devient animateur socioculturel (DEFA), et directeur de centre de vacances (BAFD) et en 1981 remonte à cheval, pour cette fois-ci mettre en place des randonnées équestres "Je n’y connaissais rien, et cette première expérience fut lamentable. D’abord, elle s’est faite en Camargue. Or les Camarguais ne supportent pas ceux qui viennent d’ailleurs : les chevaux doivent être camarguais, les vêtements et la sellerie aussi. Sinon, on n’existe pas. Ce ne fut pas le seul problème. L’accompagnatrice responsable des chevaux était nulle, le matériel de randonnée inadapté, notre inexpérience notoire et les chevaux descendaient directement de leur herbage, pas dressés, et âgés au plus de 4 ans".

Le retour fut douloureux et c’est ainsi qu'il décide de créer des randonnées à cheval dans le Médoc. L’événement principal fut la décision , dès la rentrée de septembre, de partir en formation de randonneur. Entre temps, adhérent de l’Association Nationale de Tourisme Équestre (autrefois ANTE aujourd’hui CNTE), il se fait exclure du Comité Départemental de Gironde car il n'était pas représentatif : trop gitan, ou trop cow-boy "j'ai juste eu le temps de passer, en compagnie de quelques amis et grâce à mon ami André VEYSSIERE, le diplôme d’accompagnateur de tourisme équestre (ATE)".

Il entend parler d’une fédération « parallèle », un peu marginale, créée par d’anciens westerners, spécialisée dans la formation de randonneur équestre de terrain. Le voilà donc à la Fédération des Randonneurs Équestres de France (FREF) où dans les 7 ans qui ont suivi il devient guide, puis directeur et enfin instructeur de randonnées équestres. Toutes ces années l'amènent à se spécialiser dans la formation nature, bivouac, cheval de bat, donc à la fois dans les techniques «scouts américains», mais également dans tout ce qui touche à l’administratif. Le hasard a fait que Gilbert GUNOLDH voulait arrêter son mandat de président de la FREF et les élections l’ont amené à la vice-présidence en 1989 puis à la présidence en 1990.

Beaucoup de regréts pour ces années de travail et d'engagement syndical "Ces 20 ans passés auraient dû nous permettre de créer un espace professionnel de tourisme équestre indépendant, des syndicats représentatifs, une commission nationale paritaire spécifique, une convention collective et des textes socioprofessionnels adéquats, une organisation de promotion touristique, voire de réservation efficace, des accords et des relations avec le monde entier, des formations et des diplômes prenant en compte les réalités techniques et commerciales particulières".

C'est ains qu'il choisi d'écrire et d'intervenir dans le champ de la filière équestre, usant de toutes ces années d'expérience pour devenir un des personnages les plus 'expert" en matière de formation, de diplôme et de lecture des textes. Il se met à la disposition du public grâce à un site internet www.lesmetiersducheval.com puis en écrivant un ouvrage "les métiers du cheval". Il répond à des centaines de jeunes par email ou lors de salons du cheval. En perpétuelle indignation face au pouvoir fédéral et administratif, il décide de créer le site www.chevalinfo.com.

Charles DUCASSE



Retour

Les archives
Courses
Equitation
Elevage
Uniforme
Santé
Art

Commerce
Service
Tourisme
Syndicat
Les assurances
Divers


Les Organismes
Syndicats
Ministères
Fédérations
Etablissements

Les Partenaires
terre-equestre.com
cheval-attitude.com
chevaletdroit.com
ghn.com.fr
laroutedusel.fr
snete.free.fr
galopro.com


La filière


Les interviews


Les métiers


Les dossiers


Les affaires


Les éditos


Page accueil



le monde du
cheval et de
l'information

La fédération
des randonneurs
équestres


Les salons du
cheval


Les fiches
techniques


Les métiers
du cheval



Commission
paritaire des
établissemnts
equestre



Groupement
Hippique
national



Syndicat
national des
entreprises
de tourisme
equestre



Guide
Touristique
Equestre
 
 
 
   
    Tous les salons,
concours et
spectacles équestres
     
  Le site : L'équipe du site Nous cont@cter      
tous droits réservés"chevalinfo.com" 2004